Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Trop Kewl

Trop Kewl

Jeux vidéo, Science, Cinéma, Anime, Manga, Hitech...


Resident Evil 7 - Capcom veut nous faire peur à nouveau - le jeu est sorti : premières impressions !

Publié par Kaptain Kewl sur 24 Janvier 2017, 06:50am

Catégories : #Jeux vidéo

Mise à jour du 24 janvier 2017

Le jeu est sorti ! Premières impressions !

Capcom en pleine renaissance. Alors retirons tout de suite tout ambiguïté : le jeu n'a rien à voir dans son gameplay avec les Resident Evil précédents. Nous sommes bien dans la continuité de la démo, dans une vue à la première personne.

Et comme attendu, Capcom a replacé l'horreur au centre de l'expérience vidéo-ludique. Ce jeu est à réserver aux coeurs bien accrochés car rien ne vous sera épargné : jump scares, ambiance malsaine, détails immondes et scènes gores. Le jeu porte un label 18 ans et cette fois-ci c'est mérité. Vous être prévenus !

On peut le rapprocher d'Outlast pour sa vue à la première personne et aussi d'Until Dawn pour son approche photo réaliste, mais la réalisation est tellement réussie que nous venons encore de monter d'un cran dans l'immersion. Et quelle fluidité également lors des déplacements.

Il y a plein de petits détails bien craspecs : tu apprécieras les petits filets gluants entre la porte et l'intérieur lors de l'ouverture du frigo de la cuisine, ou le cafard qui monte sur ton bras quand tu inspectes le contenu d'une marmite... 

Le son n'est pas en reste et tu te verras rapidement être à l'affût du moindre craquement de plancher ou de son d'ouverture de porte. Cerise sur le gâteau, les doublages en français sont très bons !

Alors je dis oui, et tant pis pour l'utilisation par Capcom d'un nom de licence uniquement pour attirer l'attention, car ce jeu le mérite. Tout le monde serait en train de l'encenser si un studio inconnu l'avait sorti avec un nom différent. J'ai hâte d'aller jusqu'au bout et aussi de découvrir si Capcom aura intégré ou non des références à l'univers de Resident Evil.

Après Massacre à la Tronçonneuse et La Colline a des Yeux, Capcom nous présente une nouvelle famille de cinglés : Les Bakers

Après Massacre à la Tronçonneuse et La Colline a des Yeux, Capcom nous présente une nouvelle famille de cinglés : Les Bakers

Mise à jour du 03 janvier 2017

Nombreux sont ceux qui ont découvert la dernière mise à jour de la démo en décembre. Et nombreux sont ceux qui ont fait des scarejumps de ouf à la vue de la créature dévoilée par cette démo. Une créature bien craspec et coriace qu'on ne peut qu'éviter à tout prix (il y a tout de même un moyen de lui en coller une bonne avec le coup de pied dans le body bag suspendu). L'ambiance pesante jusqu'au bout nous confirme que Capcom est bien de retour et qu'elle a repris sa licence en main pour nous délivrer une expérience de terreur de haut vol ! J'ai hâte de l'essayer en VR !
La sortie approche à grands pas... 24 janvier... welcome to the family, son !

Cette vidéo va vous donner un aperçu du frisson RE VII. Attention, si vous comptez jouer à la démo, ne la regardez pas avant ! Spoilers inside !

Mise à jour du 15 septembre 2016

Paix et félicité à tous ! C'est en orbitant un peu sur la toile que j'ai découvert la mise à jour de la démo PS4 de Resident Evil 7. C'est tout chaud, ca vient juste de sortir !

Dénommée Twilight (avec des vampires qui brillent au soleil ?), la nouvelle démo apporte de nouvelles indications sur l'univers qui sera présenté dans le jeu. Capcom a de nouveau indiqué que les éléments de cette démo dont le personnage que nous incarnons ne seront pas présents dans le jeu final. L'éditeur japonais installe donc, via ses démos, l'ambiance et l'atmosphère qui baigneront le jeu qui devrait, sauf retard, sortir le 24 janvier prochain.

La trompette sonore d'Inception, très à la mode, de retour dans la bande annonce de la démo.

Resident Evil 7 - Capcom veut nous faire peur à nouveau - le jeu est sorti : premières impressions !

Les dernières productions Capcom nous faisaient assister au lent et pénible déclin d'une compagnie qui nous pondait autrefois des titres novateurs et ô combien jouissifs. Parmi eux, le premier Resident Evil sur la Playstation qui nous avait bien filé les chocottes (les chiens qui sautent par la fenêtre ou le zombie que tu n'avais pas vu et qui se jetait sur toi par surprise).

Mais après l'excellente quatrième itération, les jeux sont devenus des actioners et n'avaient plus de filiation réelle avec le genre du survival horror. Pas mauvais, mais pas non plus très intéressants, ces dernières moutures déclinaient la même recette à l'infini et avaient fini par lasser même les plus grands fans de la série... jusqu'à l'E3 2016.

Va dire à Tante Rhody que tout le monde est... mort !

Scotché par la bande annonce

Magnifique trailer, sublimé par le choix judicieux d'une chanson inquiétante à mi chemin entre une balade de country et un morceau des Methodic Doubt (générique de Banshee). Certains visuels font également penser au générique TV de The Walking Dead.
La chanson est une contine issue du folklore traditionnel américain. Elle est originaire de France : Jean Jacques Rousseau a composé la mélodie et l'avait incluse dans son opéra "Le devin du village" en 1752. Elle fut ensuite amenée par les anglais sur le nouveau continent. Elle est devenue depuis une contine pour enfants populaire aux Etats-Unis, en Angleterre, en Allemagne et au Japon.

 

Désormais elle est aussi intégrée à la bande annonce de Resident Evil VII avec des paroles quelque peu différentes dont voici la traduction :

Go tell Aunt Rhody. (Va dire à Tante Rhody)
Go tell Aunt Rhody. (Va dire à Tante Rhody)
Go tell Aunt Rhody that everybody is...dead.
(Va dire à Tante Rhody que tout le monde est... mort)

I was raised in a deep dark hole
(J'ai été élevé dans un trou sombre et profond)
The prisoner with no parole.
(prisonnier sans possibilité d'être libéré)
They locked me up and took my soul.
(Ils m'ont enfermé et pris mon âme)

Ashamed of what they'd made. (Honteux de ce qu'ils ont fait)
I'll call to him and he will come. (Je l'appelerai et il viendra)
She'll run to him like he's the one. (Elle courra vers lui comme s'il était l'élu)
His arms outstretched, but when she's done (Les bras tendus, mais quand elle aura terminé)
He'll be torn apart ! (Il sera réduit en lambeaux)

Go tell Aunt Rhody. (Va dire à Tante Rhody)
Go tell Aunt Rhody. (Va dire à Tante Rhody)
Go tell Aunt Rhody.
(Va dire à Tante Rhody)

Go tell Aunt Rhody. (Va dire à Tante Rhody)
Go tell Aunt Rhody. (Va dire à Tante Rhody)
Go tell Aunt Rhody that, (Va dire à Tante Rhody que)
Everybody is... (Tout le monde est...)
Everybody is... (Tout le monde est...)
Everybody is... (Tout le monde est...)
Dead. (Mort)

Bouh !

Bouh !

Capcom : une démo qui fait le pari du renouveau

Le jeu devrait situer son action en Louisiane et sera, Capcom l'a confirmé, un jeu à la première personne. Il sera optimisé pour le casque VR de la PS4. Les journalistes qui ont pu essayer la démo lors de la présentation à l'E3 en utilisant le casque ont tous été conquis : le jeu propose une ambiance pesante et les jumpscares sont redoutables et c'est exactement ce que l'on attend d'un "survival horror game" !

La démo, intitulée "Beginning Hour" est disponible sur le playstore. Elle met déjà les cervelles de nombreux internautes en ébullition. Nombreux sont ceux qui tentent de décortiquer le moindre indice. On note ainsi des apparitions spectrales quasi subliminales, des objets (ah, le dummy finger) dont on ne sait pas encore s'ils ont une utilité.
J'ai énormément apprécié le retour au source avec notamment un personnage que l'on suit et qui ouvre doucement la porte : l'inconnu et le terrifiant peuvent surgir derrière chaque porte. Dans le premier RE sur la playstation 1, le passage des portes permettait de charger en mémoire la pièce suivante. Mais ce qui était au départ un contournement habile d'une contrainte technique était devenu une mécanique à part entière de l'immersion du joueur dans une ambiance oppressante. On voit bien que les développeurs ont pris soin de mettre en évidence ce clien d'oeil appuyé soulignant ainsi le changement de ton de la série.



 

 

 

Ouvre moi la porte, toi qui a la clé...

Ouvre moi la porte, toi qui a la clé...

Plusieurs "fins" (on parlera plutôt de variantes) ont été déjà recensées et certains indices relaient la démo à l'univers canonique de Resident Evil.

Dans tous les cas chapeau à Capcom qui tente d'emmener la série dans une autre direction et même si déjà certains avant même d'avoir vu le jeu le comparent à l'excellent Outlast. Cet argument semble toutefois erroné car dans la démo on peut se saisir d'une hache et frapper avec de différentes façon : il devrait être possible de se battre contre les monstres.
Capcom a également déclaré lors de l'E3 que les évènements de la démo ne seraient pas inclus dans l'histoire du jeu : les développeurs gardent jalousement le secret concernant le contenu de Resident Evil VII et ont fait cette démo pour montrer gameplay du jeu sans rien dévoiler de la trame.

 

J'espère que les développeurs sauront implémenter l'ADN de la série tout en profitant de la puissance des consoles NextGen et PC.
Sortie prévue le 24 janvier 2017.

Commenter cet article

Lemmy 22/02/2017 22:24

Salut Kaptain
j'ai vraiment kiffé le jeu et j'ai mme parfois arreter de jouer tellement j'ai eu peur des fois, par contre je trouve que les DLC sont pas terribles.

Trey 15/07/2016 16:40

Bonjour,
Cette bande-annonce m’a filé la chair de poule. Je suis persuadé que ce septième volet surpassera tous ces prédécesseurs.
Au revoir

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents